Enquête

Arrivée
Départ
Gens
Notes
Nom
Email
Téléphone
Captcha
(type the code 34101)

Cefalù

Cefalù est une superbe cité maritime située sur la côte nord de la Sicile. Elle se trouve aux pieds d’un promontoire rocheux appelé la « Rocca » et est appréciée pour ses belles plages de sable, qui en font l’un des principaux centres balnéaires de la région.

Les origines de Cefalù remontent très probablement au IVe siècle avant Jésus Christ. Les Grecs l’appelèrent Kephaloidion (chef, tête) en référence à la Rocca qui la surplombe ; ce terme se transforma dans le dialecte local en Cifalò, puis en Cefalù.

Mais ce fût sous la domination normande que la ville prit de l’importance avec l’agrandissement de la structure urbaine et la construction de la cathédrale, voulue par Roger II.

A visiter :

La Cathédrale (Duomo), construite à partir de 1131 par Roger II, est l’un des plus beaux exemples de l’art et de l’architecture normands en Sicile. Son élégante façade du XIIIe siècle, son intérieur grandiose à trois nefs et les mosaïques sur fond d’or qui en décorent les parois et la voûte sont, avec raison, célèbres dans le monde entier.

On trouve également d’autres édifices intéressants sur la place de la Cathédrale : le Palais Piraino (avec un très beau portail de la fin du XVIe siècle), le Palais Maria (d’époque médiévale), le Palais épiscopal (avec, à côté, le cloître) et la Mairie (ancien couvent du XVIe siècle).

Le long de la rue principale on trouve d’autres édifices religieux, parmi lesquels l’Eglise du Purgatoire (possédant un beau portail baroque au sommet d’un escalier à double rampe et décoré dans un style hispanisant) et l’Eglise Santa Maria della Catena (façade en tuf et clocher construit sur d’anciens murs mégalithiques).

L’Osterio Magno, ancien palais du roi Roger, conserve encore une tour d’époque normande avec des fenêtres geminées.

Au musée Mandralisca sont exposées les collections archéologiques et artistiques rassemblées au siècle dernier par le Baron Enrico Piraino di Mandralisca. On peut y admirer d’élégants objets de l’âge du bronze provenant de l’île de Lipari (dont une splendide série de vases grecs en très bon état, parmi lesquels se distingue le fameux vendeur de thon, du IVe siècle av. JC) et des peintures de l’école sicilienne du XVe au XVIIIe siècle, dont le Portrait d’inconnu (1470), chef d’œuvre d’Antonello da Messina.

Les restes des fortifications qui entouraient autrefois la ville, le village de pêcheurs et Bastion Marchiafava sont également à voir.

Sur la Rocca, le promontoire qui surplombe la ville et offre de magnifiques panoramas et couchers de soleil, on trouve le Temple de Diana.

Enfin, le Sanctuaire de Gibilmanna se situe à quelques kilomètres de Cefalù et juste à côté on peut visiter le musée Frate Giammaria da Tusa, qui comporte une section anthropologique expliquant les traditions des Madonies.


Choisissez votre langue: English · Italiano · Deutsch · Français
Ou sommes nous: Les chambres · Activitèes · Comme arriver chez nous · Correspondence
Autour de nous: Cefalù · Le parc des monts Madonie · Castelbuono · Excursions
Tarifs: Les prix · Last minute et offres
Galerie photo: Intérieur · Extérieur
Livre d'or: Les appréciations